Dans un cadre plus intimiste que les manifestations concernant le 7ème Art comme le célèbre Festival de Cannes, la région du Centre organise festivals et tournées pour apporter la culture et notamment le cinéma au plus près des habitants de son territoire.La volonté de Cliclic Mémoire est de rassembler des archives de tous genres (qu'ils soient professionnels ou personnels) afin d'assurer le partage du patrimoine, d'assurer sa diffusion auprès des différents publics, mais aussi de faire connaître de nouveaux artistes. Depuis sa fondation en 2006, des milliers de films ont ainsi pu être rassemblés, conservés dans de bonnes conditions et sont désormais consultables au centre de ressources à Issoudun. cinemaLa section Cinéma Clics, quant à elle, ne propose pas seulement qu'une diffusion d'?uvres déjà plus ou moins connues du grand public. En effet, elle assure des aides à la conception de nouveaux projets, de l'écriture du scénario jusqu'à sa finalisation. Des formations, des subventions et des résidences d'artistes ont donc été conçues pour aider les créateurs à finaliser leurs projets.Le festival du film de Vendôme, organisé par Cliclic, a fêté ses 20 ans en décembre dernier. Il a permis de mettre en compétition des courts et longs métrages (de fictions et documentaires), mais aussi de nombreuses expositions, rétrospectives, performances pour montrer le travail des artistes et pousser à l'échange. Des rencontres professionnelles ont aussi été organisées, prouvant que le festival ne se limite pas à la seule diffusion de films.Tout au long de l'année, d'autres séances sont proposées, permettant aux habitants du centre de voir les films tournés dans leur région ou en partenariat avec Cinéma Clics. Des rencontres avec les réalisateurs et souvent les scénaristes sont organisées dans les salles de cinéma de la région.Il existe aussi, sur le fonctionnement des bibliobus, le cinémobile. Trois camions de 100 places circulent dans les villages éloignés de plus de 15 km d'une salle de cinéma et permettent à un public défavorisé par l'absence de salles obscures de proximité de voir les films récents, peu de temps après leur sortie officielle. Des rendez-vous sont pris entre les habitants des 46 communes du Centre et les agents de la culture pour diffuser les films afin de répondre aux souhaits du plus grand nombre.Grâce à cette action, la culture devient à la portée de tous et continue son action de diffusion des savoirs et de conservation du patrimoine.